les news de nos artistes: septembre 2014

X Objet : textile
le samedi 20 et le dimanche 21 de 12h à 19h
Vernissage des deux salons à 19h30 à la Manufacture des Flandres

22 artistes textiles à travers différentes techniques : broderie, impression, tapisserie…
Et diverses visions : installations, tableaux, objets…Vous offre une exposition où le textile contemporain a des histoires à raconter.

Avec
les artistes de FIBER ART FEVER : Guacolda et Paty Vilo,
ainsi que Paulina Plizga, Julie Sarloutte, Juliette Bughin, Rosane Legal, Bizou Pointu, Émilie Van Overtveld et Lucie Baratte, Hélène Hébert, Sophie Malard, Sandrine Bridier, Mary Plasman, Laure Guyot,  Atelier des choses, Stéphanie Camuzet, Samia Kachkachi et Myriam Mairey , Brigitte Van Wymelbeke, Les artistes de Entre les fils : Anais Duplan, Marité Gendron, Marie Lassale-Astis
La section DMTE de l’ESAAT propose Laboratoire textile :Travaux des 54 étudiants de la section

la Manufacture des Flandres
25, rue de la prudence  59 100 Roubaix

X Atout Crin
Jusqu’au 11 septembre
13 artistes* de ATOUT CRIN sont accueillis chez Christine De Saint Jores, tapissière à Caen, pendant l’événement des Jeux Équestres Mondiaux en Basse-Normandie.
Atelier et boutique, dédiés habituellement à un Métier d’Art textile, deviennent galerie d’Art textile, où Artisan et Artistes vont se côtoyer sans complexe.
Avec : Brigitte Amarger, Aneth et Janine Potin, Rebecca Campeau, Martine Compere-Spitzer, Anaïs Duplan, Martine Fontaine, Marité Gendron, Marie Lassalle-Astis, Gabriel Reis-Mendonça, Jean-Pascal Biville, Jean-Luc Flambard et Catherine Troude.

Atelier de Christine de saint Jores
6, rue leon Lecornu
Caen

X Liberté mon amour
Du 12 au 14 septembre 2014

Durant la fête de l’humanité
Avec les artistes: Anne Bothuon, Nidhal Chamekh, Bruce Clarke, Mat Collishaw, Calila Dalléas, mounir fatmi, Jean-Marc Forax, Sandra Krasker, Estelle Lagarde, Gastineau Massamba, Kristine Meller, Ernest Pignon-Ernest, Mustapha Sedjal, Kamel Yahiaoui
Ainsi que : Jaâfar Akil, Les peintures de Léonard Peltier
Les performances de Mounir Fatmi et de Gastineau Massamba
Un espace documentaire avec, entre autres, la projection du film de Christophe Cognet « Parce que j’étais peintre, l’art rescapé des camps nazis », réalisé en 2013 (produit par La Huit production)
Un catalogue est publié pour l'occasion
Commissariat: Marie Deparis-Yafil, en collaboration avec Marc Monsallier, Galerie Talmart - Et le collectif pour l'exposition de la Fête de l'Humanité

la Halle Nina Simone, au cœur de la Fête de l'Humanité
Parc départemental Georges Valbon
La Courneuve (93)


X Saluterre
Biennale d’art contemporain
les 13 et 14 septembre de 10 h au coucher du soleil

Avec la participation de Lili Bel, qui sera pour quelques jours en résidence à la Ferme de la Basse Cour… afin de livrer à la nature quelques secrets…

La Basse Cour
28310 Arnouville
02 37 99 53 49


X Les jours du vent
Nadya Bertaux
Jusqu’au 21 septembre
En semaine de 9h à 12h et de 14h à 17h
Fermé le mardi pour les individuels, ouvert aux groupes sur réservation
Week-end et jours fériés de 14h30 à 18h00

L’exposition Les jours du vent présente quatre sculptures  ainsi qu’un travail in-situ. Installées au milieu de l’espace de fabrication de la dentelle, ses œuvres entrent en résonance avec la fonte des métiers Leavers et le jeu des fils qui s’entrelacent lors de la création des motifs de la dentelle. Cette exposition évoque avec évidence l’alliance filaire du graphite et de la dentelle.
Au fur et à mesure qu’elle entrelace les fils d’aluminium, les sculptures prennent vie. Ces œuvres paradoxales naissant d’accumulations, d’entrecroisements et de nœuds ne sont pourtant que légèreté et formes vaporeuses.
Le vent est en effet le fil conducteur, la dernière pièce maîtresse impalpable mais indispensable à la création de ces sculptures. Il en est le guide invisible. Son souffle parcourt et donne de la vitalité aux sculptures, matérialise leur forme en se faufilant et voyageant dans l’intime de chacune d’entre elles. Le travail de Nadya Bertaux a pour but d’évoquer le passage, comme une invitation à un voyage imaginaire, une métaphore poétique pour parler du cycle de la vie et du souffle intérieur.

Musée des dentelles de Caudry
Rue de la République  59540 Caudry
03 27 76 29 77


X Les larmes du vent
Jusqu’au 21 septembre
Du mercredi au dimanche : de 10h à 12h et de 14h à 18h

Très marquée par l'âme des lieux, l'artiste Nadya Bertaux a investi la Blanchisserie de la Rivière Sauvageau. Créées en grande part pour cette exposition, ses sculptures monumentales, de fils métalliques enchevêtrés, sont une invitation à la réflexion et à l'introspection. Tout en apesanteur, en finesse et en légèreté, les imposantes sculptures de Nadya Bertaux sont le creuset d'émotions intimes. Une exposition à ressentir ...


Musée du textile de Cholet
Rue du Dr Roux
49300 CHOLET
Tel : 02 72 77 22 50
Fax : 02 72 77 22 55



X En réponse à la guerre
Jusqu’au 5 octobre
Du mardi au dimanche de 10 à 18h

Dans le cycle des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale, 71 artistes internationaux se sont interrogés sur la guerre avec le casque militaire comme support de création.
Comment des artistes d’aujourd’hui pensent ou appréhendent ce conflit qui devait être le dernier, la « Der des Der » comme il se disait à l’époque? Comment ces artistes mettent en scène, détournent ou dénoncent la barbarie de la guerre en général ? Comment exploitent-ils la paix dans leur travail ? Plus largement, comment l’art vient se confronter ou rejoindre la grande histoire...
Chaque artiste participant présente sa réponse sur un «casque militaire» comme support de son oeuvre. Peint, gravé, brodé, recouvert, détourné... 71 artistes choisis pour la diversité de leur approches, peintres, illustrateurs, plasticiens, vidéastes, photographes… Soixante-dix univers différents et autant de mixité de médiums. Le choix du casque militaire s’est imposé d’emblée, pour plusieurs raisons. Le casque entretient un rapport direct avec son possesseur, il protège celui-ci, il est donc défensif plutôt que belliqueux mais paradoxalement , il identifie l’armée à laquelle on appartient. Il marque aussi un passage dans une industrialisation de la guerre, il vient par exemple remplacer le képi dans l’armée française. Il manifeste une évolution, passage à la guerre industrielle, à l’évolution de l’armement et pourtant il reste lié à l’individu qui le porte. Hormis l’attrait pour les différents travaux présentés,la volonté de cette exposition est aussi de créer des espaces culturels éphémères, de susciter des réflexions autres qu’historiques sur cette guerre.

Freddy Pannecocke & Valéry Poulet Commissaires d’exposition
Avec la participation de Sylvie Kaptur-Gintz et Mai Tabakian

Centre Culturel de l’Entente Cordiale, Château d’Hardelot
1, rue de la Source
62 360 Condette


X De fil et d'encre
Du 11 septembre au 11 octobre
Vernissage jeudi 11 septembre de 18 à 21h30
Du mardi au samedi  de11h30 à 19h
L’exposition dévoile, à travers la sensibilité de la matière peinte et cousue, trois univers féminins qui nous content des histoires mystérieuses, sensuelles et burlesques.

Avec : Hélène Lagnieu, Elisabeth Baillon et Hélène Duclos

Elisabeth Baillon associe la broderie au dessin à l’encre et à la plume. A travers une thématique personnelle où l’art naïf, l’imaginaire et le fantastique coexistent, elle fait dialoguer la matière laineuse et l’œuvre graphique. Au sein de ses compositions, la matière brodée, brute et tangible s’associe à la finesse d’un dessin délicatement ombré qu’elle entoure ou ponctue de couleurs.
Hélène Duclos dépeint une fable humaine épique replaçant l’homme au centre du chaos de l’univers. Elle rapproche l’homme, l’enfant et l’animal et offre une lecture douce-amère, réalisant un cheminement intérieur construit en transparence qui tente de reconnecter les êtres.
Hélène Lagnieu nous invite à flirter avec l’étrange au cœur de scènes mystérieuses où le monstrueux s'allie à la sensualité des corps.

A cette occasion Hélène Duclos présente son livre Polysémies :
Une immersion dans une œuvre peinte, brodée, dessinée.
Du proche au lointain, les tumultes sont là, les tempêtes, les accalmies, l’effroi, les peuples et les pythies, l’humour discret, les déplacements, les failles dans l’immensité, les matières rauques, grattées, les territoires glissants, les perditions, les retrouvailles et les jugements.
Le grotesque et le carnaval. Les migrations, les détails infimes. Le délicat. La sensualité fine et puissante d’une œuvre singulière aux accents multiples enfin présentée dans un livre rare.

Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris    Métro : Arts et Métiers


X Totalement Désarçonnés
exposition collective
Du samedi 13 septembre au dimanche 26 octobre 2014.
Vernissage le 13 septembre à 18H30  

"Le Centre des monuments nationaux organise, en partenariat avec la Ville de Maisons-Laffitte, une exposition d’art contemporain à découvrir du 13 septembre au 26 octobre 2 dans la ville de Maisons-Laffitte et à l’intérieur du château de Maisons. Le Centre souhaite faire découvrir autrement la ville, son patrimoine, et tisser le lien entre les habitants et leur château à travers une approche résolument inscrite dans le temps présent. Une vingtaine d’artistes ont été invités à investir le monument construit   par François Mansart       pour « habiller le     château » d’œuvres contemporaines et les habitants de Maisons-Laffitte ont saisi cet événement pour rhabiller la ville à travers un parcours textile et artistique déroutant".
Avec les artistes : Sam Baron, Raphaël Barontini, Cendrillon Bélanger, Julie Béna, Karine Bonneval, Anne Cindric, Julien Colombier, Guillaume Constantin, Gaël Davrinche, Kolkoz, Emmanuel Lagarrigue, Martin Le Chevallier, Pascal Lièvre, Julie Navarro, Régis Perray, Bertrand Planes, Françoise Quardon, Evariste Richer, Anne-Laure Sacriste, Éléonore Saintagnan, Ana-Cristina Velasquez, Stéphane Vigny.
Julie Navarro y présente la série de broderies Madeleine et René, une fiction brodée qui réinvente les amours et divertissements de René de Longueil, commanditaire du château de Maisons.
Commissaire d'exposition : Aurélie Wacquant Mazura / Administrateur du château de Maisons : Hervé Yannou

Château de Maisons
2, avenue Carnot
78 600 Maisons-Lafitte
facebook : Château de maisons



X Parcours d’art contemporain de Draguignan
Jusqu’au 30 septembre 2014

23ième exposition d’été avec 15 artistes à travers la ville de Draguignan
Avec :
Marie Boiton, Giuliano Cardella, Celixie, Carla Decarli, Vincent Descotils, Sylvie Durbec et Nathalie Guen, Anne Gérard, Maïla Gracia, Florence Guillemot, Thibault Laget-Ro, Patrick Paufert, Tomas Scherer, Charles Soldevila, Anne-Sophie Viallon

Ville de Draguignan
04 98 10 26 85


X Biennale de l’Unam
Jusqu’en novembre 2014

Avec 65 artistes exposés et la participation de Florence Guillemot

Château de Grimaldi
Cagnes sur mer



XXX AILLEURS


X Textus, la trame invisible
Sylvie Kaptur Gintz
Exposition en trois parties jusqu’au 25 janvier 2015

« Le murmure du silence », une installation de sept taleths suspendus, comme habités. Cette œuvre, bien que porteuse d’une aura métaphysique, se veut plus politique que religieuse. Le premier des taleths est brodé d’une carte du monde, comme un manifeste, « pour que plus personne dans le monde ne soit persécuté au nom de quoique ce soit », affirme l’artiste. Les autres taleths, dont le tissu a été usé, sont rapiécés, reprisés, comme autant de traces d’une vie. Car le taleth, pour celui qui le porte, est un compagnon quotidien, qui enveloppe son corps pour la prière, la bénédiction et la mort, puisque, comme le turban chez les chiites, il sera le un linceul dans lequel il sera enseveli. Mais si Sylvie Kaptur-Gintz a choisi de transformer le taleth en objet plastique, c’est qu’il n’est ni un voile, ni un vêtement ordinaire et répond de manière extrêmement subtil au souci de mémoire, au sens intime et éthique, qui draine en profondeur toute son œuvre. Car, au-delà de sa fonction apotropaïque, ce châle de prière n'est pas tant un signe de foi, qu’un substrat de méditation et surtout de mémoire(..)

Puis, le talith est, dans sa complexité symbolique, ce qui rappelle chacun à la loi, dans sa matérialité, comme objet tangible, que l’on peut toucher, caresser, à qui on peut parler, comme le dit encore Derrida. Sorte de brèche vers l'inconnu, l' « imprononçable », il ne dévoile pas de vérité mais ouvre à la pensée." Marie Deparis Yafil - extrait texte "textus, l'invisible trame"
extrait texte marie Deparis Yafiĺ´pour le catalogue de l'exposition
Part I –
Jusqu’au 15 octobre 2014
Musée régional de Brzeniny

Part II
Jusqu’au 15 octobre 2014
Maison de la Littérature de Lodz

Part III
Du 28 octobre 2014 au 25 janvier 2015
Musée du Dialogue et des Cultures, Kielce
Pologne


X International Women’s Arts Festival
Jusqu’au 13 septembre 2014

Exposition collective d’artistes de 12 pays différents
Muriel Baumgartner y présente un travail de gravures brodées avec fil et crin de cheval “Garden of flame”
- Quand la passion des femmes pour la vie est généralement exprimée à travers leurs œuvres d'art, leur créativité devient formes concentrées d'énergie. Leurs émotions sont exprimées comme des œuvres d'art contemporaines. La flamme représente l'énergie inébranlable des femmes.
L'exposition-vise à incarner le rôle social des femmes, qui constitue l'essence de leur féminité, comme étant généreux, solidaire, soin et respect. En outre, le but est de représenter le parcours de vie des femmes, qui comprend l'instinct et le sacrifice maternel des femmes dans le cadre de la culture visuelle. Le jardin est l'endroit où la féminité et l'émotion sont réunit et s’épanouissent.

Musée de Gwangju
Jeollanam-do
South Korea. 


les news de nos artistes juillet-aout 2014

  • festival du lin
les 4, 5 et 6 juillet 2014

Avec la participation de Cécile Borne et Adeline Contreras



Cécile Borne (Douarnenez - 29)
« Je marche sur le rivage. J’arpente les grèves.
Ma collecte : des tissus échoués, chiffons abandonnés par la mer 
dans le sable, fragments de mémoire, vêtements élimés venus 
du large, vestiges d’un monde flottant.
Par le jeu des métamorphoses, je redonne corps à des matières 
désaffectées, issues du rebut du monde, épuisées, grignotées.
Je découds, recolle, assemble les fragments. J’interroge les lignes, 
les tâches, les accidents. Je tente de reconstituer les bribes d’une 
histoire décousue. »

Adeline Contreras (Pelussin - 42) 
« Je travaille depuis plusieurs années à l’élaboration de 
volumes (sculptures et installations) confectionnés à partir 
de raphia, de filasse ou de mousseline de coton que je 
tresse, entortille, couds, découds, brode ainsi que des 
éléments en grès, pour obtenir des formes d’habitat 
évoquant la naissance de la vie végétale ou animale. »

Salle des fêtes saint roch
La Gaillarde








  •    En maille

Du 27 juin au 23 août 2014
Soirée de clôture le 22 août, à partir de 18h30
en présence de quelques artistes
Avec : Caroline Vaillant (Artiste invitée)
&  Floriane Musseau - Gastineau Massamba et Françoise Giannesini (Artistes sélectionnés par le jury)
1.    à la galerie Emmanuelle Rousse
Caroline Vaillant (photographies) - Floriane Musseau (cartes brodées) - Gastineau Massamba (installation) et Françoise Giannesini (sculpture)
+ Des oeuvres des artistes permanents de la galerie ER

Gatineau Massamba - installation
http://www.ko21.fr/artiste-99-gastineau-massamba.html
Paty Vilo: des fleurs dans les yeux
http://patyvilo.blogspot.fr
2. Office de Tourisme : Charlotte Combe (broderie sur toile) - Gratuit
3. Abbaye de St Savin : Caroline Vaillant (vidéo)
Visible, muni d’un billet d’entrée payant de l’abbaye
4. Mairie de Saint-Savin : Gisèle Ka (peinture et broderie sur toile)
Visible de l’extérieur
5. Vitrine de la Caisse d’épargne : Véronique Gallais (sculpture)
6. Vitrine privée : Paty Vilo (sculpture) et Nicole Morin (sculpture)
 23 rue Saint-Louis
7. Vitrine du salon «Feeling Coiffure» : Nicole Morin (sculpture)
27 rue Saint-Louis
8. Vitrine de l’Atelier de Gisèle Ka : Installation de pantoufles en maille

Galerie Emmanuelle Rousse  Saint Savin (près de Poitiers


Tout le programme


  • Les jours du vent

exposition personnelle de Nadya Bertaux
du 27 juin au 21 septembre
En semaine de 9h à 12h et de 14h à 17h
Fermé le mardi pour les individuels, ouvert aux groupes sur réservation
Week-end et jours fériés de 14h30 à 18h00

L’exposition Les jours du vent présente quatre sculptures (L’étoffe du vent, Onde du vent, La ronde du vent, Les jours du vent) ainsi qu’un travail in-situ*. Installées au milieu de l’espace de fabrication de la dentelle, ses œuvres entrent en résonance avec la fonte des métiers Leavers et le jeu des fils qui s’entrelacent lors de la création des motifs de la dentelle. Cette exposition évoque avec évidence l’alliance filaire du graphite et de la dentelle.
Au fur et à mesure qu’elle entrelace les fils d’aluminium, les sculptures prennent vie. Ces œuvres paradoxales naissant d’accumulations, d’entrecroisements et de nœuds ne sont pourtant que légèreté et formes vaporeuses.
Le vent est en effet le fil conducteur, la dernière pièce maîtresse impalpable mais indispensable à la création de ces sculptures. Il en est le guide invisible. Son souffle parcourt et donne de la vitalité aux sculptures, matérialise leur forme en se faufilant et voyageant dans l’intime de chacune d’entre elles. Le travail de Nadya Bertaux a pour but d’évoquer le passage, comme une invitation à un voyage imaginaire, une métaphore poétique pour parler du cycle de la vie et du souffle intérieur.
      L’artiste investira par ailleurs l’espace d’exposition le 25 et 26 juin pendant les horaires d’ouvertures du musée pour réaliser en direct et face au public une œuvre in-situ.
Musée de la dentelle de Caudry
Place des Mantilles
59540 Caudry (France)
Tél.: +33 (0)3 27 76 29 77
plus d'infos: 




  •      Textiles nomades

     Du lundi 16 juin au samedi 12 juillet

     Avec Patrica Berquin, Viviana Bennacerraf
    et Anna Genard 
    
    Le Triton
      11 bis rue du coq Français
      93 260 les lilas
      M° Mairie des Lilas
      www.letriton.com













  •     Les larmes du vent
      Du 17 mai au 21 septembre
autres visites guidées:
- Mardi 29 juillet à 15h
- Mardi 26 août à 15h
- Samedi 20 septembre à 14h30 par Nadya BERTAUX
- Dimanche 21 septembre à 16h
Installations, dessin/vidéo imaginés par
      Nadya Bertaux pour ce lieu.
Vous serez guidés, dans ce voyage, par un écho sonore, composé par Jean Goudier.
Le son du vent insuffle un mouvement, suggère un cheminement et amplifie la sensation de
légèreté.

     Il est une invitation à voyager dans l'espace mais aussi dans le temps..
      
     Musée du Textile de Cholet
Rue du Docteur Roux
49300 Cholet
http://www.museedutextile.com/
www.nadyabertaux.com

Catalogue format 21 cm x 21 cm, quadri, de 45 pages
Prix : 9,40 €



  • Cécile Jarsaillon
Du 17 juin au 12 juillet
ouvert du mardi au vendredi de 10 à 20h 
et les lundis et samedis de 14h à 18h30
Trempolino à la fabrique
6 bd Léon Bureau
44200 Nantes



http://brigitteamarger.com/
  •        Du fil à retordre
du vendredi 23 mai au dimanche 20 juillet 2014
de 13h30 à 18h, fermé les mardis et jours fériés

Exposition des oeuvres de Marielle Genest, Catherine Noury, Frédérique Petit, Françoise Tellier Loumagne, Martine Schildge,
 Brigitte Amarger, Fabienne Decornet, Caroline Hofman, Stéphanie Cailleau, DELIT-MAILLE et  Capucine Desoomer pour l’oeuvre participative.

Les villes de Roubaix et Tourcoing ont traversé des révolutions industrielles 
      pendant lesquelles la laine résiste, expérimente et se transforme en draps, tapis, 
      moquettes et d'autres matériaux pour l'industrie. 
La matière laine est entre autre travaillée un fil retors pour donner à cette matière moelleuse 
      et chaude une grande résistance. Les artistes ici invitées travaillent avec la laine mais aussi avec d'autres fils retors de soie, coton, fer... et elles les mélangent avec d'autres matériaux. Elles tricotent, brodent, découpent et assemblent...Maison Folie hospice d’Havré
100 rue de Tournai - 59200 Tourcoing
03.59.63.43.53 
 maisonfoliehospicedhavre@ville-tourcoing.fr



  • Crois moi
Du 12 juin au 19 juillet
Carte blanche à "Crois moi"
tous les après midis sauf le lundi
de 14 à 18h
le mercredi de 15 à 18h
L'association itinéraires-art contemporain expose 21 artistes.
 avec la participation de Dominique Moreau
"Au croisement des chemins, sous le vol des corbeaux, devant l'église, derrière la croisée, devant lépée , au cimetière, entre les seins, dans l'avion, sur les panneaux signalétiques, en plein calvaire, je croise les doigts, tu additionne, on ouvre les bras.. Partout des croix.. Cernés par les croix.. Crois moi"
Michel Gand

Galerie l'Arrivage
Au cœur du bouchon
6, rue larrivey
10 000 Troyes
http://larrivage.fr
Tél. 06 48 91 56 74


  • Mises en scène
avec la participation de Florence Guillemot
Jusqu'au 22 novembre 2014
Chateau-Musée grimaldi
Cagnes sur Mer
http://www.fguillemot.odexpo.com/pro_page.asp





  •  Tresses 13 et Tresses 14
Du 11 mai au 31 aout
Commissaire et concepteur du projet Yves Sabourin
La Maison des Tresses et lacets présente la collection permanente 
ainsi qu’un ensemble d’échantillons historiques. 
A cette occasion sera ouverte La Mercerie chic….. 
avec des exclusivités comme les croquets en soie grège 

Tresses 13….. Tresses 14… présentent ainsi des dessins, des photographies et des sculptures à poser, à suspendre 
ou bien à installer au mur comme des trophées, constituant ainsi la première collection d’art contemporain en tresses et lacets. »

Avec la collection 14
Emmanuel Barrois, Sabrina Benhedfa,  Delphine Bretesché, Cécile Cléron,  Corinne Janier et Christian Colombel, Béatrice Dacher, Marie-Noëlle Décoret, Micha Derider, Marie Ducaté, Qubo Gas, Daniel Henry, François Marcadon, Fabrice Nesta,  Thomas Perraudin, Guillaume Pinard, Maïté Tanguy
Thomas Tronel-Gauthier et Arlette Vermeiren.

la collection 13
Avec :
Adeline André, Angélique, Marie-France Arlaud, Fabienne Auzolle, Bégonia d’or Sylvie Deschamps, 
Olga Boldyreff, Karine Bonneval, Anne-Lise Broyer, Monika Brugger, Gaëlle Chotard, François-Xavier Courrèges, Marc Couturier, Rose-Marie Crespin, Johan Creten, Baptiste Debombourg, Laurent Esquerrè, Marie-Noëlle Fontan, Elise Fouin,, Jill Gallieni, Marie-Ange Guilleminot, Habdelhakim Henni, Françoise Hoffmann, Akiko Hoshina, Elisa JohnstonIsabelle Jousset, Laurie Karp, Nadine Lahoz-Quilez, Sylvie Lezziero, Maria Loizidou, Sophie Menuet, Annette Messager, Françoise Micoud, Molénac, Cécile Monteiro-Braz, Catherine Noury, Jean-Michel Othoniel, Philippe Parrot-Lagarenne, 
Frédérique Petit, Christine Peyret, Françoise Quardon, Claire Rado, Magali Rizzo, Lionel Sabaté, Nadia Sabourin, Thomas Sabourin, Thomas Salet, Marjolaine Salvador-Morel, Mylène, Nelly Saunier, Martine Schildge, Sylvia Schildge, Skall, Aurore Thibout, Dominique Torrente, Paty Vilo 
et la participation des auteurs Yasmine Ramoul et Jean Barral
 

La Maison des Tresses et Lacets
et le commissaire et concepteur du projet Yves Sabourin
maisontresseslacets@orange.fr 
yves@yves-sabourin.fr
information :
Moulin Pinte
42740 La Terrasse-sur-le Dorlay
www.tressesetlacets.fr

Un catalogue est produit par Lyrique XXI et les éditions Nonpareilles, 80 pages 19,50€
**
http://patyvilo.blogspot.com


XX AILLEURS

  • Contextile
      Du 26 juillet au 11 octobre
Biennale d'art textile contemporain 
      deuxième édition
Céline Tuloup
     263 artistes de 34 pays!
      
Avec la participation de Brigitte Amarger et Céline Tuloup

   
     
      Guimarães
      Portugal