les news de nos artistes: septembre 2014

X Objet : textile
le samedi 20 et le dimanche 21 de 12h à 19h
Vernissage des deux salons à 19h30 à la Manufacture des Flandres
Guacolda

22 artistes textiles à travers différentes techniques : broderie, impression, tapisserie…
Et diverses visions : installations, tableaux, objets…Vous offre une exposition où le textile contemporain a des histoires à raconter.

Avec
les artistes de FIBER ART FEVER : Guacolda et Paty Vilo,
ainsi que Paulina Plizga, Julie Sarloutte, Juliette Bughin, Rosane Legal, Bizou Pointu, Émilie Van Overtveld et Lucie Baratte, Hélène Hébert, Sophie Malard, Sandrine Bridier, Mary Plasman, Laure Guyot,  Atelier des choses, Stéphanie Camuzet, Samia Kachkachi et Myriam Mairey , Brigitte Van Wymelbeke, Les artistes de Entre les fils : Anais Duplan, Marité Gendron, Marie Lassale-Astis
La section DMTE de l’ESAAT propose Laboratoire textile :Travaux des 54 étudiants de la section

la Manufacture des Flandres
25, rue de la prudence  59 100 Roubaix


X Saluterre
Biennale d’art contemporain
les 13 et 14 septembre de 10 h au coucher du soleil

Avec la participation de Lili Bel, qui sera pour quelques jours en résidence à la Ferme de la Basse Cour… afin de livrer à la nature quelques secrets…

La Basse Cour
28310 Arnouville
02 37 99 53 49
 http://lili-bel.com/



X La voie est libre -6e édition
dimanche 21 septembre 2014 de 11 h à 19h
installations avec la participation de Lili Bel  avec une nouvelle installation
située au niveau de l’entrée 1 de l’autoroute
(côté rue Pierre de Montreuil)
Tout le programme :
sur l’A 186 à Montreuil





X  Hors limites
samedi 20 et dimanche 21
Vernissage déambulatoire le samedi 20 septembre à 11h00

Organisé par l’association Tête de lart en Lieuvin 
Des ateliers, des concerts, des spectacles, des performances, une expo-vente de livres d'art et une exposition avec 16 artistes exposants : 
Claire Aumaitre Haquet, Maryline Beauplet-Dornic, Didier Chipan, Jeanne Cotteverte, Sylvie Dine, Bernadette Drouillot, Fleur Helluin, Laurence Jézéquel,
Karine Jollet, Joëlle Legemble, Anne Lenglet, Brigitte Masquelier, Chantal Prévost, Elsa Sacksick, James Sutter et Isabelle Zéo.

27300  Boissy Lamberville




X Atout Crin
Jusqu’au 11 septembre
13 artistes* de ATOUT CRIN sont accueillis chez Christine De Saint Jores, tapissière à Caen, pendant l’événement des Jeux Équestres Mondiaux en Basse-Normandie.
Atelier et boutique, dédiés habituellement à un Métier d’Art textile, deviennent galerie d’Art textile, où Artisan et Artistes vont se côtoyer sans complexe.
Avec : Brigitte Amarger, Aneth et Janine Potin, Rebecca Campeau, Martine Compere-Spitzer, Anaïs Duplan, Martine Fontaine, Marité Gendron, Marie Lassalle-Astis, Gabriel Reis-Mendonça, Jean-Pascal Biville, Jean-Luc Flambard et Catherine Troude.

Atelier de Christine de saint Jores
6, rue leon Lecornu
Caen


Anne Bothuon
X Liberté mon amour
Du 12 au 14 septembre 2014

Durant la fête de l’humanité
Avec les artistes: Anne Bothuon, Nidhal Chamekh, Bruce Clarke, Mat Collishaw, Calila Dalléas, mounir fatmi, Jean-Marc Forax, Sandra Krasker, Estelle Lagarde, Gastineau Massamba, Kristine Meller, Ernest Pignon-Ernest, Mustapha Sedjal, Kamel Yahiaoui
Ainsi que : Jaâfar Akil, Les peintures de Léonard Peltier
Les performances de Mounir Fatmi et de Gastineau Massamba
Un espace documentaire avec, entre autres, la projection du film de Christophe Cognet « Parce que j’étais peintre, l’art rescapé des camps nazis », réalisé en 2013 (produit par La Huit production)
Un catalogue est publié pour l'occasion
Commissariat: Marie Deparis-Yafil, en collaboration avec Marc Monsallier, Galerie Talmart - Et le collectif pour l'exposition de la Fête de l'Humanité

la Halle Nina Simone, au cœur de la Fête de l'Humanité
Parc départemental Georges Valbon
La Courneuve (93)



X Les jours du vent
Nadya Bertaux
Jusqu’au 21 septembre
En semaine de 9h à 12h et de 14h à 17h
Fermé le mardi pour les individuels, ouvert aux groupes sur réservation
Week-end et jours fériés de 14h30 à 18h00

L’exposition Les jours du vent présente quatre sculptures  ainsi qu’un travail in-situ. Installées au milieu de l’espace de fabrication de la dentelle, ses œuvres entrent en résonance avec la fonte des métiers Leavers et le jeu des fils qui s’entrelacent lors de la création des motifs de la dentelle. Cette exposition évoque avec évidence l’alliance filaire du graphite et de la dentelle.
Au fur et à mesure qu’elle entrelace les fils d’aluminium, les sculptures prennent vie. Ces œuvres paradoxales naissant d’accumulations, d’entrecroisements et de nœuds ne sont pourtant que légèreté et formes vaporeuses.
Le vent est en effet le fil conducteur, la dernière pièce maîtresse impalpable mais indispensable à la création de ces sculptures. Il en est le guide invisible. Son souffle parcourt et donne de la vitalité aux sculptures, matérialise leur forme en se faufilant et voyageant dans l’intime de chacune d’entre elles. Le travail de Nadya Bertaux a pour but d’évoquer le passage, comme une invitation à un voyage imaginaire, une métaphore poétique pour parler du cycle de la vie et du souffle intérieur.

Musée des dentelles de Caudry
Rue de la République  59540 Caudry
03 27 76 29 77



X Les larmes du vent
Jusqu’au 21 septembre
Du mercredi au dimanche : de 10h à 12h et de 14h à 18h

Très marquée par l'âme des lieux, l'artiste Nadya Bertaux a investi la Blanchisserie de la Rivière Sauvageau. Créées en grande part pour cette exposition, ses sculptures monumentales, de fils métalliques enchevêtrés, sont une invitation à la réflexion et à l'introspection. Tout en apesanteur, en finesse et en légèreté, les imposantes sculptures de Nadya Bertaux sont le creuset d'émotions intimes. Une exposition à ressentir ...


Musée du textile de Cholet
Rue du Dr Roux
49300 CHOLET
Tel : 02 72 77 22 50
Fax : 02 72 77 22 55



X En réponse à la guerre
Jusqu’au 5 octobre
Du mardi au dimanche de 10 à 18h

Dans le cycle des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale, 71 artistes internationaux se sont interrogés sur la guerre avec le casque militaire comme support de création.
Comment des artistes d’aujourd’hui pensent ou appréhendent ce conflit qui devait être le dernier, la « Der des Der » comme il se disait à l’époque? Comment ces artistes mettent en scène, détournent ou dénoncent la barbarie de la guerre en général ? Comment exploitent-ils la paix dans leur travail ? Plus largement, comment l’art vient se confronter ou rejoindre la grande histoire...
Chaque artiste participant présente sa réponse sur un «casque militaire» comme support de son oeuvre. Peint, gravé, brodé, recouvert, détourné... 71 artistes choisis pour la diversité de leur approches, peintres, illustrateurs, plasticiens, vidéastes, photographes… Soixante-dix univers différents et autant de mixité de médiums. Le choix du casque militaire s’est imposé d’emblée, pour plusieurs raisons. Le casque entretient un rapport direct avec son possesseur, il protège celui-ci, il est donc défensif plutôt que belliqueux mais paradoxalement , il identifie l’armée à laquelle on appartient. Il marque aussi un passage dans une industrialisation de la guerre, il vient par exemple remplacer le képi dans l’armée française. Il manifeste une évolution, passage à la guerre industrielle, à l’évolution de l’armement et pourtant il reste lié à l’individu qui le porte. Hormis l’attrait pour les différents travaux présentés,la volonté de cette exposition est aussi de créer des espaces culturels éphémères, de susciter des réflexions autres qu’historiques sur cette guerre.

Freddy Pannecocke & Valéry Poulet Commissaires d’exposition
Avec la participation de Sylvie Kaptur-Gintz et Mai Tabakian

Centre Culturel de l’Entente Cordiale, Château d’Hardelot
1, rue de la Source
62 360 Condette



X De fil et d'encre
Du 11 septembre au 11 octobre
Vernissage jeudi 11 septembre de 18 à 21h30
Du mardi au samedi  de11h30 à 19h
L’exposition dévoile, à travers la sensibilité de la matière peinte et cousue, trois univers féminins qui nous content des histoires mystérieuses, sensuelles et burlesques.

Avec : Hélène Lagnieu, Elisabeth Baillon et Hélène Duclos

Elisabeth Baillon associe la broderie au dessin à l’encre et à la plume. A travers une thématique personnelle où l’art naïf, l’imaginaire et le fantastique coexistent, elle fait dialoguer la matière laineuse et l’œuvre graphique. Au sein de ses compositions, la matière brodée, brute et tangible s’associe à la finesse d’un dessin délicatement ombré qu’elle entoure ou ponctue de couleurs.
Hélène Duclos dépeint une fable humaine épique replaçant l’homme au centre du chaos de l’univers. Elle rapproche l’homme, l’enfant et l’animal et offre une lecture douce-amère, réalisant un cheminement intérieur construit en transparence qui tente de reconnecter les êtres.
Hélène Lagnieu nous invite à flirter avec l’étrange au cœur de scènes mystérieuses où le monstrueux s'allie à la sensualité des corps.

A cette occasion Hélène Duclos présente son livre Polysémies :
Une immersion dans une œuvre peinte, brodée, dessinée.
Du proche au lointain, les tumultes sont là, les tempêtes, les accalmies, l’effroi, les peuples et les pythies, l’humour discret, les déplacements, les failles dans l’immensité, les matières rauques, grattées, les territoires glissants, les perditions, les retrouvailles et les jugements.
Le grotesque et le carnaval. Les migrations, les détails infimes. Le délicat. La sensualité fine et puissante d’une œuvre singulière aux accents multiples enfin présentée dans un livre rare.

Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris    Métro : Arts et Métiers



X Totalement Désarçonnés
exposition collective
Du samedi 13 septembre au dimanche 26 octobre 2014.
Vernissage le 13 septembre à 18H30  

"Le Centre des monuments nationaux organise, en partenariat avec la Ville de Maisons-Laffitte, une exposition d’art contemporain à découvrir du 13 septembre au 26 octobre 2 dans la ville de Maisons-Laffitte et à l’intérieur du château de Maisons. Le Centre souhaite faire découvrir autrement la ville, son patrimoine, et tisser le lien entre les habitants et leur château à travers une approche résolument inscrite dans le temps présent. Une vingtaine d’artistes ont été invités à investir le monument construit   par François Mansart       pour « habiller le     château » d’œuvres contemporaines et les habitants de Maisons-Laffitte ont saisi cet événement pour rhabiller la ville à travers un parcours textile et artistique déroutant".
Avec les artistes : Sam Baron, Raphaël Barontini, Cendrillon Bélanger, Julie Béna, Karine Bonneval, Anne Cindric, Julien Colombier, Guillaume Constantin, Gaël Davrinche, Kolkoz, Emmanuel Lagarrigue, Martin Le Chevallier, Pascal Lièvre, Julie Navarro, Régis Perray, Bertrand Planes, Françoise Quardon, Evariste Richer, Anne-Laure Sacriste, Éléonore Saintagnan, Ana-Cristina Velasquez, Stéphane Vigny.
Julie Navarro y présente la série de broderies Madeleine et René, une fiction brodée qui réinvente les amours et divertissements de René de Longueil, commanditaire du château de Maisons.
Commissaire d'exposition : Aurélie Wacquant Mazura / Administrateur du château de Maisons : Hervé Yannou

Château de Maisons
2, avenue Carnot
78 600 Maisons-Lafitte
facebook : Château de maisons



X Parcours d’art contemporain de Draguignan
Jusqu’au 30 septembre 2014

Florence Guillemot
23ième exposition d’été avec 15 artistes à travers la ville de Draguignan
Avec :
Marie Boiton, Giuliano Cardella, Celixie, Carla Decarli, Vincent Descotils, Sylvie Durbec et Nathalie Guen, Anne Gérard, Maïla Gracia, Florence Guillemot, Thibault Laget-Ro, Patrick Paufert, Tomas Scherer, Charles Soldevila, Anne-Sophie Viallon
Ville de Draguignan
04 98 10 26 85



X Abri singulier,
sculptures textiles-terre.
Jusqu’au 31 octobre 2014.
Du mardi au vendredi de 14h à 17h
Vernissage le mercredi 17 septembre à 18h30
Ouverture exceptionnelle samedi 20 septembre de 14H à 18H30
et dimanche 21 septembre de 10H à 13H et de 14H à 18H30
à loccasion des Journées Européennes du Patrimoine.


Exposition dAdeline Contreras
la Ferme du Vinatier
95, boulevard Pinel
69678 Bron cedex
tél. : 04 81 92 56 25
laferme@ch-le-vinatier.fr



X Biennale de l’Unam
Jusqu’en novembre 2014

Avec 65 artistes exposés et la participation de Florence Guillemot

Château de Grimaldi
Cagnes sur mer


X Nadya Bertaux
Les Arches Rendez-vous Contemporain de l’Art
OPEN STUDIOS
26 - 27 - 28 SEPTEMBRE 2014

Vernissage  > vendredi 26 > 18 h 30 à 21 h
samedi 27  de 14 h à 20 h
dimanche 28 de 14 h à 18 h
"Le vent se lève !... il faut tenter de vivre !" Paul Valery
Et bientôt le film de l'exposition "Les larmes du vent" au musée du Textile de Cholet sur NEWSART TODAY

Les Arches
Boulevard Garibaldi
92130 Issy-les-Moulineaux
RER C arrêt Issy > Tram T2 arrêt JH Lartigue > Métro 12 Mairie d’Issy > Bus 123 arrêt Gare Issy



X Poupées singulières
Jusqu’au 31 octobre 2014
Du mardi au samedi de 11 à 19h
Avec : Patricia Berquin, Moutte, Dominique Darredo,

Galerie Mouttary
25, rue de la Treille
63 000 Clermond-Ferrant









X Portes ouvertes des ateliers de Ménilmontant
les 26, 27 et 28 sept
Vernissage vendredi 26 septembre à partir de 17h30-Nocturne jusque 22 heures


Patricia Berquin
103 rue Ménilmontant Paris 20eme
(atelier fermé le lundi)



X Anne Bothuon
Le lundi 29 septembre 2014 à 20h30
Soirée conférence, suivie du vernissage de l’exposition, en présence de l’artiste
Du 29 Septembre Au 17 Octobre 2014
ouvert tous les jours  à 15 h




Ou sur rdv. / Tel : 02 41 53 05 30.
(attention la galerie est dans le lycée, mieux vaux téléphoner pour être certain que c'est ouvert)
Galerie d ‘Art du Lycée Duplessis-Mornay
Saumur (Maine et Loire)



X Rieko Koga, broderies
Du vendredi 19 septembre au samedi 20 déc 2014
Vernissage le vendredi 19 sep à 18 h 30
Brunch le dim 30 nov 2014
ouvert du mardi au samedi : mar 11–13h 14–18h30, mer 10–13h 14–18h30, jeu – 14–18h, ven 11–13h 14–17h, sam 10–13h 14–17h

Ce fil dont nous parle l’artiste Japonaise Rieko Koga est magique. Il est le lien qu’elle tisse vers les gens et les choses qui lui sont chers. Il est le lien entre elle et nous, entre elle et son propre être intérieur, entre nous et l’œuvre. Rieko Koga brode comme elle respire, elle suit le fil de sa pensée. Sans travail préparatoire, son aiguille traverse le tissu immaculé pour inscrire et matérialiser dans le fin maillage, son énergie, ses émotions, ses certitudes comme ses doutes. Dans les traditions millénaires du Japon, la broderie est une pratique méditative et spirituelle. Le travail de Rieko Koga est empreint de cette spiritualité héritée de ses ancêtres, tout en étant ancré dans notre époque et exprimant son statut de jeune femme artiste. Une grande douceur et une grande sérénité se dégagent de ces œuvres tour à tour abstraites, figuratives ou supports à une expression poétique touchante et subtile, nous invitant à nous laisser guider par ce fil...

L'espal
60–62 rue de l’Estérel
72000 Le Mans cedex 2




X Dune Aube à lautre
du 27 septembre au 29 octobre
vernissage le samedi 27 septembre
Visites de groupes et scolaires en semaine, 
ouvert au public le week end 14h-18h et sur rendez-vous

Dans le cadre du projet Humanité(s), Regards Croisés
 
Avec : Jeanne Bouchart, Jérôme Delépine, Hélène Duclos, Louise Giamari,
Anne Laval, François Réau, François Weil 

Parce que ce qui devrait être au cœur de nos préoccupations en tant qu’être humain finit par être trop souvent oublié, l’association Rémanence a décidé de lancer un ambitieux projet intitulé Humanité(s), Regard Croisés.
En réunissant plusieurs artistes autour du thème de l’humanité, l’association veut promouvoir le questionnement chez le spectateur et l'amener à s'interroger sur sa place dans le monde, à réfléchir sur notre condition d’Homme, tout autant que d’essayer de donner du sens à une époque en pleine mutation.

Des peintures rupestres à l’art numérique, par sa présence, son absence, ou par l’impact émotionnel engendré par certaines des œuvres qui ont jalonné son histoire, l’humanité ne cesse de nous interroger.

La Galerie
5 rue du Montcel 
95430 Auvers-sur-Oise, France
http://www.associationremanence.com
https://www.facebook.com/events/821272384563949/



X Les Iconoclasses 16
Du 27 septembre au 15 octobre
Vernissage le vendredi 26 septembre 2014 à 18h30
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h, la samedi de 14h à 17h30 et sur RDV

Avec : Sabine Boquier, Arnaud Caquelard, Pôla Dutertre, Anne Laval, Mehryl Levisse, Hubert Michel,  Maguy Seyer,  Laura Tillier

Suite à sa résidence avec les Iconoclasses
« La marche dans le paysage devient parcours tissé sous les doigts ou la machine à coudre de Pola Du Tertre. Laura Tillier pose l’humain dans les paysages forestiers. La matière de l’arbre, une souche d’aulne, guide la sculpture de Maguy Seyer. Par méiose, Sabine Boquier multiplie avec retenue le module linéaire dans l’espace blanc du papier. Les objets du kitsch décoratif, photographiés et isolés dans des cadres blancs par Mehryl Levisse, questionnent eux-mêmes leur statut d’objets / œuvres d’art. Hubert Michel, par son dispositif contact, investit l’espace d’un paysage sonore interactif. Les déroulements dessinés et les détournements absurdes d’Arnaud Caquelard engagent notre capacité à sortir d’une forme. Anne Laval installe en apesanteur des paysages éphémères, voués au grand incendie. L’art à l’école libère des mythes intimidants qui font obstacles à l’expérience artistique, et l’art comme expérience transforme la notion d’échec et développe le ludique. Le statut d’un artiste en résidence dans un établissement scolaire passe, dans un rapport au temps autre, de celui de
corps étranger à celui d’être familier. Au cours de cette intégration, l’artiste ajuste sa focale sur les expressions des singularités, quand l’école, elle, s’attache au collectif. C’est dans cette articulation du singulier et du collectif, que nous tenons au monde et que le monde tient à nous. »
Pascale Rompteau
Galerie Duchamp
Yvetot
7, rue Percée
76190 Yvetot
T. 02 35 96 36 90




X Petits mystères du quotidien
Du 25 septembre au 8 novembre
Vernissage le samedi 27 à 18h
Ouvert du jeudi au samedi de 14h30 à 19h et sur rdv

Exposition collective avec : Caroline Dahyot, P. Amourette, Anghasapura, DP Chanut, E Gougetin, C. Goux, Jakline, D. Poupeville, Raak, G. Sendrey, M. Vigneaux,

Galerie le cœur au ventre
27, rue Tramassac
69 005 Lyon
06 86 10 36 70



X A l' échelle des artistes
Vernissage samedi 27 septembre à 11 heures
Du 25 septembre au 26 octobre
Du mardi au dimanche de 14h30 à 18h

Avec : Patrick Abgrall, Luc Badina, Christophe Beauvillain, Jean Marc Bernard
Cécile Borne, Jérôme Catrevaux, Ludovic Daniel, Gil’s, Jean pierre Hue, Audrey Kimmel, Alain Michel, Claire-Do Muller

Chapelle Notre Dame du Bon Port
Rampe du vieux bourg
 Brest (29)
02 98 41 54 38




X Les Arches Rendez-vous Contemporain de l’Art
26 - 27 - 28 SEPTEMBRE 2014
Vernissage  > vendredi 26 > 18 h 30 à 21 h
samedi 27  de 14 h à 20 h
dimanche 28 de 14 h à 18 h

avec la participation de Nadya Bertaux
"Le vent se lève !... il faut tenter de vivre !" Paul Valery

Les Arches
Boulevard Garibaldi
92130 Issy-les-Moulineaux
RER C arrêt Issy > Tram T2 arrêt JH Lartigue > Métro 12 Mairie d’Issy > Bus 123 arrêt Gare Issy



XX Belgique 

X Broderies contemporaines
Jusqu’au 3 octobre 2014
Ouvert en semaine de 10 à17h30
Le week end de 14 à 17h30

Avec Dani Tambour, Isabelle Linotte, Catherine de Launoit





XXX AILLEURS


X Textus, la trame invisible
Sylvie Kaptur Gintz
Exposition en trois parties jusqu’au 25 janvier 2015

« Le murmure du silence », une installation de sept taleths suspendus, comme habités. Cette œuvre, bien que porteuse d’une aura métaphysique, se veut plus politique que religieuse. Le premier des taleths est brodé d’une carte du monde, comme un manifeste, « pour que plus personne dans le monde ne soit persécuté au nom de quoique ce soit », affirme l’artiste. Les autres taleths, dont le tissu a été usé, sont rapiécés, reprisés, comme autant de traces d’une vie. Car le taleth, pour celui qui le porte, est un compagnon quotidien, qui enveloppe son corps pour la prière, la bénédiction et la mort, puisque, comme le turban chez les chiites, il sera le un linceul dans lequel il sera enseveli. Mais si Sylvie Kaptur-Gintz a choisi de transformer le taleth en objet plastique, c’est qu’il n’est ni un voile, ni un vêtement ordinaire et répond de manière extrêmement subtil au souci de mémoire, au sens intime et éthique, qui draine en profondeur toute son œuvre. Car, au-delà de sa fonction apotropaïque, ce châle de prière n'est pas tant un signe de foi, qu’un substrat de méditation et surtout de mémoire(..)

Puis, le talith est, dans sa complexité symbolique, ce qui rappelle chacun à la loi, dans sa matérialité, comme objet tangible, que l’on peut toucher, caresser, à qui on peut parler, comme le dit encore Derrida. Sorte de brèche vers l'inconnu, l' « imprononçable », il ne dévoile pas de vérité mais ouvre à la pensée." Marie Deparis Yafil - extrait texte "textus, l'invisible trame"
extrait texte marie Deparis Yafiĺ´pour le catalogue de l'exposition
Part I –
Jusqu’au 15 octobre 2014
Musée régional de Brzeniny

Part II
Jusqu’au 15 octobre 2014
Maison de la Littérature de Lodz

Part III
Du 28 octobre 2014 au 25 janvier 2015
Musée du Dialogue et des Cultures, Kielce
Pologne



X International Women’s Arts Festival
Jusqu’au 13 septembre 2014

Exposition collective d’artistes de 12 pays différents
Muriel Baumgartner y présente un travail de gravures brodées avec fil et crin de cheval “Garden of flame”

- Quand la passion des femmes pour la vie est généralement exprimée à travers leurs œuvres d'art, leur créativité devient formes concentrées d'énergie. Leurs émotions sont exprimées comme des œuvres d'art contemporaines. La flamme représente l'énergie inébranlable des femmes.
L'exposition-vise à incarner le rôle social des femmes, qui constitue l'essence de leur féminité, comme étant généreux, solidaire, soin et respect. En outre, le but est de représenter le parcours de vie des femmes, qui comprend l'instinct et le sacrifice maternel des femmes dans le cadre de la culture visuelle. Le jardin est l'endroit où la féminité et l'émotion sont réunit et s’épanouissent.

Musée de Gwangju
Jeollanam-do



*    Eros Bacchus, l’amour et le vin
Exposition jusqu’au 28 février 2015.
Jusqu’à fin octobre, du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h.
De novembre à février, du mardi au dimanche, de 10 h à 16 h.

Exposition collective avec la participation de Mylène Besson (dessins brodés)
Dans le superbe écrin du Château-Musée de la vigne et du vin, d’Aigle, l’exposition propose un parcours ludique et culturel, badin et savant, pour aller par siècles et contrées à la découverte des plaisirs du boire et des astuces du désir.
L’exposition est articulée autour d’une riche sélection d’oeuvres d’arts
du passé (peintures, sculptures, gravures…) et présente de nombreux
objets issus des arts populaires (bouteilles, tire-bouchons, dessins),
des cartes postales, ainsi que des ex-libris et des étiquettes de vin singulières.
Structurée en chapitres, l’exposition prend en compte la vaste panoplie des
expressions autour du vin (robe, cuisse, bouquet…), l’éventail des chansons à
boire, et propose un choix d’extraits de films gouleyants !
Pour inscrire notre démarche dans le temps actuel, trente-huit artistes, principalement helvétiques, ont été invités pour s’exprimer autour du thème. Ainsi, dessins, gravures, peintures, sculptures, photographies vont conjuguer au présent les joies de l’amour et du vin.
C’est la Fondation FINALE (Fondation Internationale d’Arts et Littératures
Erotiques), basée à Lausanne qui, riche de ses collections et contacts, orchestre cette parade dionysiaque.

Château d’Aigle - Musée de la vigne et du vin
Tél. 024 466 21 30- Suisse
South Korea. 
http://mylenebesson.net/galerie/Graphites


Contextile
Jusqu’au 11 octobre
Biennale d'art textile contemporain 
deuxième édition
263 artistes de 34 pays!
      
Avec la participation de Brigitte Amarger et Céline Tuloup
Guimarães
Portugal



Aucun commentaire: