Du 15 octobre au 30 novembre 2020

« Depuis la traite négrière, l’Afrique est vue comme le continent des départs. Du point de vue historique, nos départs commencent par la mer.
Pour Édouard Glissant, la cale du bateau négrier est « la matrice d’une humanité nouvelle ».
William Wilson recrée ces départs, interprète cette mémoire collective du continent. »
Ceci, à travers un ensemble d’appliqués textiles grands formas et de collages textiles réalisés avec du wax et du papier chiffon artisanal.

 


Galerie MAM
Rue Tobie Kuoh, Bonanjo
Douala
Région du Littoral
Cameroon

L’espace d’exposition est accessible sur rendez-vous.
Notre équipe reste disponible par email, téléphone ou via nos réseaux sociaux et vous répondra avec plaisir.
contact@galeriemamdouala.com / +237 6 77 55 19 94
Port du masque obligatoire

https://www.galeriemamdouala.com/