Du 23 juin au 17 juillet 2022

Vernissage le jeudi 23 juin de 17h à 21h en présence des artistes
 
mardi > vendredi  14h – 18h
samedi > dimanche 11h -18h
 

 
 
 Ce nouvel évènement, déjà produit en 2018, est augmenté par des « oeuvres créatures » vivant, s’échouant sur l’estran,
ruban de sable perpétuellement humide travaillé par le ressac.  
Il est des oeuvres d’art qui ont la pureté de concrétions minérales des grands fonds marins. Elles ont l’apparence de ces organismes vivants, fixés à leur substrat nourricier, aux formes naturellement aussi extravagantes qu’harmonieuses, hors du temps et de l’atmosphère terrestre.
On peut imaginer ces créatures arrachées de leur support par d’étranges forces telluriques, puis portées au gré des courants océaniques, usées, lavées, fossilisées, et puis s’échouant après un long périple, sur une grève originelle, vierge de tout piétinement humain, déserte, silencieuse et d‘une absolue blancheur.
 
La grève blanche et l’estran, c’est l’odeur de varech, de l’immortelle des dunes, la chevelure bruissante le recommencement du monde et ce sentiment d’immense liberté, d’évidence première, de clarté éblouissante. C’est la promesse de l’eau à la vie terrestre. C’est l’offrande des océans dont l’homme guette, de son abri éphémère, le miraculeux échouage, comme gage du pacte qu’il a scellé avec la mer depuis la nuit des temps.
 
Ces oeuvres proposant (textile, osier, céramique, verre soufflé, photographie, volume papier, dessin) sont ensemble là, offertes à la lumière du Soleil. »
Pierre Souchaud, écrivain d’art essayiste
 
avec les artistes:

Agnès Baillon, Catherine Basset Aubonnet, Jocelyne Besson Girard, Sabine Feliciano,  Paulina Fuentes Valenzuela,  Hélène Lagnieu, Isabelle Leclerc, Florence Lemiegre, Elisabeth Lincot, Christine Madies,  Roseyma Marion, Claire Roger, Éric Roger, Zélie Rouby,  Rieja van Aart, Christine Viennet ….

Et avec la participation de Sandrine Thiebaud Mathieu

Sandrine Thiebaud Mathieu – Bruit Blanc – 2020 – coton et épingles

 

Du 23 juin au 17 juillet 2022

Chapelle Notre Dame
St Rambert l’île Barbe
Lyon 9ème
Accès bus 31, 43 : arrêt Île Barbe | Voiture : parking limité sur l’île
 
le PDF avec l’ensemble des artistesGREVE_BLANCHE