Sélectionner une page

Elodie Ferre

Elodie Ferre

Elodie Ferre

Vit et travaille à Lille

FRANCE

 

E-mail
elodieserhaneferre@gmail.com

Site web:
www.elodieferre.com

 

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES
2019
Ecole d’art de Mortagne-du-Nord – Mortagne-du-Nord (59) FR
2012
Nord Artistes – Roubaix (59) FR
BULCO – Dunkerque (59) FR
2011
Théâtre royal de Mons – Mons BE
Maison de la photographie – Lille (59) FR
2009
Galerie The Drawing Box – Tournai BE

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2019
Projet Kimono – Musée de La Manufacture – Roubaix (59) FR
2018
Biennale Objet Textile – Musée de La Manufacture – Roubaix (59) FR
2015
Push – Espace Le Carré – Lille (59) FR
2014
Nord artistes – Roubaix (59) FR
2013
Silencio – Musée de Boulogne sur Mer (62) FR
2012
Ponctuation#2 – Cinema L’Univers – Lille (59) FR
2009
Perspectives#1 – Galerie Rezeda – La Madeleine (59) FR
2007
Lollipop Man Blues – Galerie Nollias – Londres UK

PRIX, RÉSIDENCES
2017
Espace Le Carré, résidence – Lille (59) FR
2011

Lauréate du 9ième forum de la jeune création musicale contemporaine
2009
Lauréate de la biennale jeune création du Réseau 50° nord

PUBLICATIONS

Revue 50 degrés Nord #1, Portfolio Watch This Space  #5
Transversales, Tout ne tient qu’ à un fil

FORMATION

DNOP – CRR de Musique et de Danse de Lille (59) FR

DNSEP – Ecole Supérieure d’Art du Nord-pas-de Calais – Tourcoing (59) FR University for the Creative Arts – Canterbury UK

A la fois diplômée de l’école Nationale Supérieure d’Art du Nord-pas de calais et du Conservatoire de musique de Lille, Elodie Serhane-Ferré est une artiste pluridisciplinaire.

A travers différents médiums et pratiques, que cela soit par la photographie, la vidéo, le son, l’installation, le dessin et la performance, elle tisse un fil entre le passé, notre héritage culturel, artistique ou religieux et le présent, comme un lien constant entre ces deux temporalités.

Dans son travail, la notion d’image prend une place importante. Elle y questionne sa puissance et ce qu’elle véhicule dans une société faites de multiples informations dont les sources deviennent de plus en plus floues. L’artiste y confronte à la fois des images d’archives, de films ou issues du web, révélant notre difficulté d’analyse et notre impossibilité à nous fixer.

Sa série de broderies There are so many things we have to see but that we can’t look at met en parallèle la broderie et la photographie, deux techniques à la temporalité opposée. En effet, cette pratique datant du Moyen-Age nous renvoie à l’époque des tentures murales où l’on témoignait des batailles et des guerres de religion de cette façon. Broder, contrairement à la photographie demande du temps, de la patience mais emprunte également les codes de notre époque avec ce visuel proche des pixels informatiques.

Elodie Serhane-Ferré est également musicienne et compositrice, notamment pour la création de plusieurs musiques de court métrages, films expérimentaux et vidéos d’artistes.