Sélectionner une page

Paty Vilo

Vit et travaille en Bretagne

E-mail
patyvilo@gmail.com

Site web
http://patyvilo.blogspot.com

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

2019

L’école et ses filles – Sur le chemin de l’égalité ? – Musée de l’école rurale en Bretagne – Trégarvan (29)

2013

A point lancés! – La Tisserie – Brandérion(56)

2009

Le fil de la vie – Galerie Pourquoi pas…- Quimper (29)

2005

Tejidos de la memoria – GaleríaChucho Reyes – Guadalajara – MX

2004

Esculturas y joyería – Galería Colección de Larios – Guadalajara – MX

 

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2019

Empreintes textiles – Fiber Art Fever ! – Centre culturel André Malraux – Agen

Stitch Fetish 7 – Hive Galery – Comissariat Ellen Schinderman – Los Angeles – USA

Seattle erotic festival – The Seattle Center Exhibition Hall – USA

2018

De fibres en fil – Le Village d’artistes – Rablay-sur – Layon(49)

Le Temps des Femmes – Binic-Etables-Sur-Mer (22)

Petit panorama de l’art textile – Collectif Fiber Art Fever ! – Villeneuve d’Ascq (59)

Stitch Fetish 5 – Hive Galery – Commissariat Ellen Schinderman – Los Angeles – USA

2016

Avec et sans S’TRESSES – Commissariat Yves Sabourin – Musée Bourgoin-Jallieu (38)

Le Bonheur dans le sexe – Galerie le Jardin d’Eros – Paris (75)

Festival Art et Déchirures – La Halle aux Toiles – Rouen (76)

2015

32 artistes, le fil, le rouge – Collectif Fiber Art Fever! – La Manufacture – Roubaix (59)

2014

En maille – Galerie Emmanuelle Rousse – Saint Savin (86)

2013

Variation autour d’un jouet – Le Grand Bassin – Roubaix (59)

Contenant – Textile-Résonance- Musée de la chemiserie – Argenton-sur-Creuse (36)

Tresses 13 dés-tresse et délacet treize – Comsissariat Yves Sabourin – La Terrasse-sur-le Dorlay (42)

Organic – Collectif Fiber Art Fever! – Festival du lin – Bourg-Dun (76)

Masq’alors – Festival international du masque du Québec – Galerie des nanas – CA

2012 

Textile Passion – Collectif Fiber Art Fever! – Mairie du VIième – Paris (75)

2011

Magico Textil – Collectif Fiber Art Fever ! – Festival international WTA-Aire– Galerie UAM – Mexico- MX / & Château de Keriolet – Concarneau FR (29)

7ièmeTriennale international des arts textiles contemporains – Tournai – BE

2010

Puls’art – Le Mans (72)

2009

Festival Botiga – Sainte Affrique (12)

Metat – Maison des arts textiles et du design – Flavigny-sur-Ozerain (21)

2008

Artshopping – Carrousel du Louvre – Paris

2007

Œuvres en textile – Galerie B. – Pont-Aven (29)

2006

Puertas Abiertas de Artistas – Museo Regional de Jalisco – MX

2005

Del ficcionario de Eros GaleríaChucho Reyes – Guadalajara – MX

Festival de las Artes libres – Expo Guadalajara – MX

Sueños, mitos y fantasías – GaleríaChucho Reyes – Guadalajara – MX

A Corazón abierto – Hôtel Hilton – Guadalajara – MX

2004

La Quemada del diablo – Casa Arcos – Guadalajara – MX

Los Amigos de Radio UdeG – Museo de la Ciudad – Guadalajara – MX

1993

Salon de Clichy – Clichy-sous-Bois (93)

Salon de Montrouge – Montrouge (92)

1992

Galería Uno – Puerto Vallarta – MX

1986

Salon de l’érotisme – Porte de Versailles – Paris (75)

1984

Galerie L’arcade – Paris 11e

 

 

INSTALLATIONS IN SITU EXTÉRIEURES

2018

Landes Art – Notre Dame des Landes (44)

2017

Inauguration – Musée d’Art Singulier Art et Déchirure – Sotteville-lès-Rouen (76)

De l’art en ce jardin/ Résilience – Longueville-sur-Scie (76)

2016

De l’art en ce jardin/Quantique – Longueville-sur-Scie (76)

2011 et 2010

Festival Art Nature – Land art Bretagne – Plonéour-Lanvern (29)

 

 

ATELIERS

2018 / 2019

Broderie au point de croix sur photos imprimées pour création d’une œuvre à 25 mains

Dans le cadre de l’appel à projets : « culture solidaire » et « culture et santé », cette opération a obtenu le label « Le musée sort de ses murs » décerné par le ministère de la Culture/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France

2017

Dans le cadre de « Culture Santé » à l’hôpital de Fourmies

Création de Doudous avec les pensionnaires secteur psychiatrie

Créations de portraits découpées dans du tissu, à la manière de Matisse, avec les personnes âgées de l’hôpital et de la maison de retraite

 

 

CONFÉRENCES

2018

Un aperçu de l’art textile contemporain

    • Durant l’exposition Miniarttextil – Chateau du Val Fleury – Gif-sur-Yvette (91)
    • Durant l’exposition « Le temps des femmes » – Binic-sur-Etables
    • Durant l’exposition « Au fil des artistes » – Le Colysée- Lambersart (59)

La trame dans l’art : des créations hors-normes – Durant l’exposition « Tissages-Tressage » – Fondation Villa Datris – L’isle-sur-la-Sorgue (84)

 

 

COMMISSARIAT

Pour le collectif Fiber Art Fever !

 

 

FORMATIONS

2010 / 2011

Gestion d’association – Espace Associatif Quimper (29)

2007 / 2008

Cours de broderies avec Jean Michel Pérennec et Pascal Jaouen – (29)

2004 / 2005

Gestion culturelle et formation de public, Niveau I – Délivré par CONACULTA(Ministère de la Culture) – Guadalajara – MX

2000

Formation en informatique al TEI : Word, Excel et Photoshop – Guadalajara – MX

1987 / 1990

Cours de graphisme dans l’atelier-école Tatum – Paris (75)

Divers ateliers à l ‘ADAC – calligraphie latine, calligraphie et peinture chinoise, typographie et arts du livre – Paris (75)

1979 / 1980

Maquillage artistique – Ecole Christian Chauveau – Paris (75)

1977

Baccalauréat section littéraire – Lycée Branly – Nogent-sur-Marne (94)

Présidente et fondatrice de Fiber Art Fever !, Paty Vilo découvre le travail du textile dans l’art contemporain au Mexique, où elle a vécu 15 ans.
Artiste multidisciplinaire, elle peinturlure tout ce qu’elle trouve : des corps(Body-art), aux murs et plafonds (Home-art) tout en en s’échappant dans la nature (Land-art).
Avec curiosité et soif d’apprendre elle a aussi exploré la sculpture : bronze, argent, terre, céramique et matériaux divers comme le fil de fer et s’est essayé à la peinture sans grand attrait.
Depuis 2005 elle travaille principalement avec le textile.

D’abord maquilleuse en audiovisuel et spectacle à Paris dès ses 20 ans puis bijoutière en argent au Mexique elle a gardé de ces activités une bonne dextérité, un certain goût pour le travail bien fait et le sens du détail tout en recherchant la spontanéité de la création et la liberté du geste.
Ambiance Rococo et Zénitude, autant que cela puisse se concilier…

Au Mexique de 1991à 2005, elle séjourne dans les villages indigènes et apprend à y travailler : la terre, les perles de rocaille, le bois taillé à la machette, découvre le travail de l’argent et grave au passage chez le Maitre Afredo Zalce Morelia-Michoacan
A Guadalajara-Jalisco, en autodidacte, elle monte son atelier et sa collection de bijoux en argent, selon la méthode traditionnelle de la cire perdue. «Ma première table de bijoutier, c’était deux cartons surmontés d’une planche de bois. Je ne savais rien, seulement que la première pièce devait être sculptée dans la cire».
Mais elle vend très vite sa collection dans les meilleures boutiques de stations balnéaires comme Puerto-Vallarta et participe à de nombreux salons dirigés vers l’export.

Entre 2003 et 2005 elle lance à Guadalajara (Jalisco-Mexique) le mouvement Puertas Abiertas al Arte appuyé sur un festival annuel de 150 artistes plasticiens en 50 espaces, pour sortir l’art des endroits traditionnels et donner leur chance aux artistes émergents. Elle y découvre l’art textile à travers le travail de Monica Leyva, artiste plasticienne mexicaine diplômée d’une école d’art textile à Londres.

Créant quelques costumes pour le spectacle (enfants et performances), frustrée par les limites du corporellement durable, acceptable, possible, etc… Paty Vilo s’essaye aux tentures textiles exposées pour la première fois en 2005 à la Galerie Chucho Reyes (Guadalajara – Mex). Elles nous parlent de la femme, des saisons, de rythmes de vie et de mort.
Vient plus tard la série des fœtus, brodés sur des coussins en forme d’œufs, qui à l’image des 7 nains illustrent les différents tempéraments ou de manières d’aborder la vie.
Réminiscence de son travail de maquilleuse, cette exploration sur les caractères, se développe ensuite à travers le faciès autour de la thématique des masques : en crochet, puis en tricot numérique.
Et puis ces nounours éclatés, blessés, décapités ! Un humour noir plein de compassion sur les blessures passées. Les peluches deviennent alors matière première à part entière. Elles entrainent un sentiment de tendresse et compassion immédiat de la part du spectateur et permettent un travail ludique en particulier autour de la sexualité.
Ces dernières années elle reprend le land-art et créée en extérieur des installations de pure poésie visuelle: peluches ballons, baudruches deviennent ses outils.