Sélectionner une page

William Wilson

Vit et travaille à Paris

E-mail
william.adjete.wilson@gmail.com

Site web
www.williamwilson.fr

Je suis né à Tours (France) d’unemère orléanaise et d’un père Togolais-Béninois, je vis et je travaille principalement à Paris.

En 1972  je fais mon premier voyage au Togo et l’année suivante, je découvre la pratique artistique pendant des études de philosophie et d’anthropologie à Paris 8 et Vincennes (1972-1976).
C’est à partir de 1983 que je montre régulièrement mon travail.
En 1985, j’entre à la Maison des Artistes.

En 1986, j’obtiens la Villa Médicis Hors les Murs pour un séjour de six mois à New York, suivi d’une bourse USIA de voyage dans six villes des Etats-Unis et de deux mois de résidence à Yaddo (NY).

Au cours des années, j’ai travaillé de manière privilégiée le dessin et le pastel, mais également la sculpture, la peinture, les collages,le textile, les estampes (lithographies, linogravures, sérigraphies).

Je me suis souvent associé à d’autres créateurs : avec le chorégraphe Dominique Bagout pour les décors et les costumesdes Petites Pièces de Berlin (1988),ou avec les Rita Mitsouko ou Mory Kanté pour des clips musicaux. J’aime aussi fabriquer des livres uniques avec des écrivains.

Illustrateur pour l’édition (Gallimard, Folio, Flammarion, etc.) et pour des journaux et magazines, comme le New Yorker, Duà Zurich, Télérama ou Libération à Paris, j’ai aussi créé des affiches culturelles (« Faites de la Musique 98 », divers festivals, etc.)

À partir de 1998, j’ai publié des livres pour la jeunesse, 14 sont parus à ce jour, chez Gallimard/Giboulées, Thierry Magnier, Mango, etc.

En 1994, après un voyage de trois mois dans le Sud-Ouest des Etats-Unis, j’ai réalisé « Arizona Tour »,une série de pastels géants qui a donné lieu à des expositions à Paris et à San Francisco et à une collaboration avec Louis Vuitton pour l’édition limitée de « carrés d’artiste » en sérigraphie sur soie.

2008-2009. En 6 séjours d’un mois, j’ai réalisé à Abomey au Bénin la série L’Océan Noir, the Black Ocean, O Oceano negroC’est mon premier travail en collaboration avec des artisans traditionnels et le premier ouvrage de ma trilogie consacrée aux Africains et aux afro-descendants. Le livre  « l’Océan Noir » parait en 2009 aux éditions Gallimard.

À ce jour, l’exposition L’Océan Noira été montrée à St Malo, La Rochelle, Nantes, Bordeaux, Lyon, Rouen, St Dié des Vosges, Les Lilas, Romainville, Vernon, Apt, Bruxelles, Genève, Bologne, Lincoln (USA), Bamako, Lomé, Cotonou, Dakar, Tel-Aviv, Salvador de Bahia au Brésil, en Guyane Française ainsi qu’au Textile Museum de Washington DC.

Mai 2017 est exposé au « Musée du Nouveau Monde » de La Rochelle une série intitulée «  Haïti une Ile sous le vent de l’histoire ». Réalisée dans un atelier de Port-au-Prince, cette série de « drapos » en perles et paillettes est réalisée avec l’atelier Valentin Valris de Port-au-Prince. Le livre paraît en 2016 aux Editions Gallimard.

De 2014 à 2018 J’ai réalisé la série des  « CENT-UN Vodouns ». Composée 101 collages de textile WAX sur papier artisanal, format 90 X 67cm environ.

« WILLIAM Adjété WILSON se situe à la croisée du vieux débat modernité/tradition, Afrique/Occident, pour nous interroger sur les évidences trop simples et sur les a priori auxquels, peu ou prou, nous sommes accoutumés. Une interrogation qui va au cœur de l’art qui est en train de se faire, d’un art métis qui se serait débarrassé de tous les vieux démons de l’Histoire. »

Simon Njami (écrivain et critique d’art)