Fontencomble

Fontencomble

Fontencomble

Vite et travaille à Montromant  (69)
région Auvergne-Rhône-Alpes

FRANCE

E-mail
fontencomble@free.fr

Site web
www.fontencomble.tumblr.com

EXPOSITIONS PERSONNELLES

2019
Ce que ton regard me dit – Musée d’Assier – Feurs (42) 

2018
Fontencomble – Carpe Diem- Evreux (69)
Fontencomble – Maison de Pays de Mornant – Mornant (69)

2017
Fontencomble, de fil en peinture – Saint-Martin-en-Haut (69)
Prieuré – Pouilly-lès-Feurs (42)
De Fonds en Combles… Chez Slowdises – Villeurbanne (69)

2016
Fontencomble au Bretcup’Art – Chazelles-sur-Lyon (42)
Fontencomble et la terre – Fête de la terre – Villié Morgon (69)
Exposition musicale Fontencomble – Le Grain de Sel – Lyon (69)
Fontencomble au Bretcup’Art – Chazelle-sur-Lyon (42)

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2020
Biennale des arts singuliers et innovants de Saint Etienne – Etienne (42)

2019
Galerie 2023 – Lons Le Saunier (39)
Base’Art – Saint-Raphaël (83)
Collective à Usson (63)
Les Improbables – Saint-Savinien (17)
Vibration textile – Galerie du Montparnasse – Paris  (75014)
Biennale Hors Normes de Lyon – Lyon (69)
Art’Tanik – Villié Morgon (69)
L’art est aux Nefs – Nantes (44)
Les I-Réels – La Queue les Yvelines (78) 

2018
La Cocotte Prod. – Lyon (69)
Tr’âme de fond – Galerie Mary Ann – Mâcon (71)
To Be Z’arts – Feurs (42)
La Marche du côté Sauvage – Chaumont (52)
Les Pignols’Arts – Pignols (63)
Art’Tanik – Villié Morgon (69)

2017
En Corps Libres  – Rebecq – BE
Salon d’art contemporain de Riom – Riom (63)
Fête de la terre – Villié Morgon (69)
Les Artistes du Travailleur Alpin – Grenoble (38)
Praz les Arts – Praz sur Arly (74)
Salon Demin d’Art Brut, Outsider et Singulier – Meysse (07)
Prendre Corps – Villefranche-Sur-Saône (69)
Salon d’Hiver : mystique et féérique  – Meysse (07) 

2016
Exposition de l’Union Artistique des Cheminots Lyonnais – Lyon (69)
Singulièrement Votre  – Festival d’art singulier et outsider – Montpellier (34)
Festival La Croisée des chapiteaux – Saint-Symphorien-sur-Coise (69)
Salon Demin d’Art Brut, Outsider et Singulier – Meysse (07)
Salon d’Art Actuel – Moissac (84) 

2015
18ème Rendez-vous des Arts – Grézieux-le-marché (69)

 

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Depuis 2005 
Intervenante Arts visuels et plastiques en milieu scolaire et associatif

1998 – 2004 
Professeur d’Histoire de l’Art- Bellecour Arts Appliqués 
Techniques : Peinture et Art textile

« Je rafistole, je raccommode, je brode, je tisse un bout d’humanité… »

Lorsque les êtres humains deviennent des marchandises semblables à n’importe quelles autres marchandises, ils sont mécaniquement standardisés… Aujourd’hui la différence dérange… Moi, le « tous pareil » m’ennuie… J’aime les visages et les corps emprunts d’humanité… J’aime l’Homme avec ses aspérités physiques et mentales, celui qui dérange par sa différence… On nous voudrait tellement lisses, tellement semblables. Pourtant, personne n’est lisse, nous sommes tous tordus, inégaux, accidentés, âpres et rugueux. C’est ce que je souhaite montrer dans mes productions et c’est ma manière de résister.

La déshumanisation de notre monde abouti à la disparition de toute solidarité entre les individus. Pour survivre, il faudrait se fondre dans une masse, pour survivre il faudrait marcher sur son voisin, pour survivre il faudrait admirer le plus fort et écrabouiller le plus faible… Pourtant nous sommes des êtres humains et nous devrions êtres touchés par la souffrance de l’autre… C’est en cultivant nos relations humaines, nos relations avec les autres, que nous restons humain…
Créer dans ce monde c’est alors déranger ce monde. Pour moi, créer c’est donc bien résister. Créer c’est ne jamais oublier que je suis un Homme. J’ai donc le désir de déranger pour me sentir humaine, pour rester humaine.

Aborder les choses avec humilité et modestie, faire les choses simplement, comme elles viennent… Parce que l’important c’est de faire. L’important c’est de se laisse porter par ce que je ressens au moment où je « fait »… Par-ce que je ne veux plus se sentir à l’étroit, je décide de ne pas choisir une technique, une façon de faire, mais simplement de faire…. Avec de la peinture, des cendres de bois, de la fibre textile…
Du textile naît une oeuvre différente, singulière dans les textures et les expressions : l’image peut se faire baroque, brute ou délicate. Le tissu, lorsqu’il est récupéré au fond des armoires, est péché au fond des mémoires. Il y a donc quelque-chose de l’ordre de l’intime à créer avec ces matériaux

Mes travaux sont comme des moments où la vie balbutie, ou la vie doute, se relève, se contemple, se ressaisie et lutte. Derrière mes corps, mes visages c’est l’humanité qui est peinte, brodée, rapiécée. Ces productions sont pour moi comme des épreuves, où le corps s’exprime par sa douleur, révélant le courage et l’acharnement du cœur.